Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Le 17/9, Guadahortuna, étape courte car grosse chaleur. 35 km et 418 m D+.

Aujourd'hui deux bistrots nous ont fermé la porte au nez. Pour le deuxième il a rouvert 20 mn après! Nous nous en sommes aperçu en revenant de faire nos courses.

 

Le 18/9, Úbeda ,belle étape qui nous a fait descendre jusqu'au Guadalquivir et remonter jusqu'à Úbeda. 70 km avec D+ 878m et D- 1130m

Pas de chance avec le camping, il était complet!

Le 20/9 arrivée à Jaén. Descente vers le Guadalquivir et remontée à Jahén au milieu des oliviers à perte de vue. Donc 64 km avec D+ 851 m et D- 1035 m

Le 21/9, bivouac à la estación de Luque.Étape voie verte : via verde de l'aceite et via verde Subbética. Même les voies ferrées montent ! 425 m de D+ et 480 m de D- pour 70 km. C'est 35 km de montée ininterrompue !

Le 22/9 bivouac sous les oliviers près de Castro del Rio. Etape très varié avec de beaux villages accrochés aux pentes. Bilan du jour:70 km, D+: 611 m, D- : 903 m

Le23 et 24/9: Cordoba.L'arrivée sur Cordoba s'est faite par l'ancienne route:35 km sans voir un véhicule et âme qui vive!. Bilan du jour: 40 km, D+ 500 m, D- 571 m.

Nous avons adoré la ville.

 

Le 25/9: Bivouac près de Lara del Rio sous les eucalyptus. Grosse étape 92 km, D+ :425 m D-: 503 m.

Le 26/9, Arrivée à Sevilla. Itinéraire à travers la campagne avec peu de voiture. Découverte de la culture du coton et sa cueillette.Étape : 65 km, D+ 130 m D- 175 m.

Nous visitons pendant 3 jours Séville. Ville avec des vestiges du passé extraordinaires. J'aimerai approfondir le ďéveloppement actuel de la ville.

 

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

canoe1

Nous voilà partis. À ce jour, vendredi 9 juin,nous avons navigué pendant 95 km . De Joze à Châtel de Neuvre  en trois étapes . Nous sommes installés au camping de Châtel de Neuvre.

Mais les deux jours précédents, nous avons trouvé deux magnifiques bivouacs sur les bords. Une surprise le cours de la rivière est fermé par la végétation qui se transforme en forêt. L'homme a abandonné le fleuve !  Pourtant c'est la source de la vie , sans eau...

 

Nous passons quelques rapides mais avec la connaissance du fleuve de Catherine, cela passe sans problème. Il faut constamment lire la surface de l'eau pour éviter de tomber sur les écueils que sont les rochers, les arbres tombés,etc.

À bientôt au gré des connections internet.

trajet du voyage

 

 IMG 20170607 180737 1024x1364

 

IMG 20170609 170024 768x1024

 

 

 trajet du voyage

Sous-catégories

{jcomments on}